La saillie

 

Le choix du mâle est extrêmement important avant de décider d’accoupler une femelle.
La grosseur du mâle est un facteur très important, mais aussi la génétique des 2 futurs parents est à prendre en considération. Un mâle très petit peut provenir d’une lignée de parents beaucoup plus gros et donner de gros bébés, ce qui pourrait causer de graves problèmes au moment de la mise bas.

Le poids de la femelle est aussi très important, il est imprudent de reproduire une très petite femelle.

Il est préférable de vermifuger la femelle avant la saillie.

L’accouplement doit être fait environ 48 heures après l’ovulation. Il est toujours préférable de déplacer la femelle plutôt que le mâle afin que celui-ci soit en pleine possession de tous ces moyens.

On évite de laisser les deux chiens ensemble en permanence et sans surveillance, au risque d’épuiser le mâle où même qu’il se blesse ; le pénis du chien contient un petit os qui pourrait se fracturer suites à des mouvements brusques et inexpérimentés de part et d’autre.

Lorsque des saillies successives sont effectuées à plus de deux jours d’intervalle ; les chiots présentent parfois de grandes différences de poids à la naissance; ce qui peut amener des difficultés à la mise-bas.