La stérilisation

La castration chez le mâle

La castration atténue la motivation sexuelle, les agressions compétitives entre mâles pour la conquête de la femelle et les marquages urinaires. Elle prévient aussi le développement de tumeurs aux testicules ainsi que certains problèmes de prostate. Ces problèmes sont plus fréquents chez les mâles ayant des testicules anormaux et ceux dont l’un des testicules n’est pas descendu au scrotum et est resté dans l’abdomen. Si cela est le cas, il est conseillé de le faire opérer rapidement.

Le mâle stérilisé est beaucoup plus calme, étant moins actif, il est recommandé de lui donner une alimentation équilibrée mais  plus faible en teneur calorique. Vous lui éviterez ainsi les risques d’obésité.

La stérilisation chez la femelle

La stérilisation qui consiste en l’ablation des ovaires avec ou sans l’utérus peut éviter à la femelle un risque considérable de développer certaines maladies de l’appareil reproducteur et parfois de l’organisme entier.
Des tumeurs mammaires peuvent être éviter par la stérilisation avant la première chaleur.
Des kystes aux ovaires peuvent être la cause de chaleurs plus fréquentes et prolongées et aussi d’infection à l’utérus.
Des infections graves de l’utérus causé par un déséquilibre hormonal peut même entraîner la mort de la chienne.

La grossesse nerveuse est une modification du comportement relié à des changements physiologiques. La femelle a le même comportement que si elle était gestante. Elle fait son nid et se prépare à la mise-bas, ses mamelles se gonflent de lait. Elle peut dès lors adopter un objet quelconque comme si c’était son chiot. Il est dans ce cas recommandé de consulter votre vétérinaire. La stérilisation est la seule solution.

La femelle stérilisée est moins active et nécessite elle aussi une alimentation équilibrée à plus faibles teneurs caloriques.