Le toillettage

 

Des séances de soins régulières servent non seulement à garder votre chiot propre et en bonne santé mais renforcent votre lien avec lui et vous permettent de surveiller son apparence afin qu'il reste en excellente condition physique. Les soins varient en fonction de la race mais quelle que soit celle de votre chiot, vous devez vérifier régulièrement l'état de ses yeux, ses oreilles, ses dents, sa peau, ses pattes et ses ongles.

1. Le brosser et le peigner

La plupart des chiots aiment être brossés et peignés, en particulier si vous maintenez la peau d'une main et brossez avec l'autre main en allant toujours dans le sens du poil. Les races à poil court doivent être brossées deux ou trois fois par semaine alors que les races à poil long nécessitent un brossage quotidien.
Chez les terriers, une séance d'épilation régulière peut être nécessaire pour retirer les poils morts et à des fins esthétiques. Des accessoires adaptés au pelage de votre chien faciliteront les soins. Pour les chiots à poil long, utilisez une brosse spécifique et un peigne avec de larges dents. Les chiots à poils mi-longs, à poils laineux ou frisés doivent être brossés avec une brosse plus épineuse et un peigne à dents larges. Pour les chiots à poil court, utilisez une brosse en soie souple ou mi-dure ou un gant de toilettage et un peigne à fines dents. Des lubrifiants spéciaux ou des peignes démêloirs peuvent être utilisés en cas de poils emmêlés.

2. Le laver

Baigner votre chiot uniquement quand il en a besoin. Des bains trop fréquents peuvent assécher sa peau et son pelage. Utilisez un shampooing pour chien de qualité et rincez soigneusement après le shampooing car le savon peut irriter l'épiderme fragile de votre chiot. Un shampooing sec, en remplacement des bains régulier, est conseillé par temps froid. Il suffit de frotter le pelage avec le produit puis d'éliminer celui-ci par brossage. Les shampooings secs sont vendus dans les animaleries.

3. Les soins dentaires

Il est important de prendre soin des dents de votre chiot. La plaque dentaire, pellicule invisible gluante, se forme continuellement sur les dents. Si elle n'est pas retirée, une substance ressemblant au ciment, le tartre, s'accumule sur les gencives. Cette accumulation de tartre et de plaque dentaire peut entraîner des paradontites au cours desquelles des bactéries infectent le tissu gingival et les racines des dents. En l'absence de traitement, les gencives se rétractent, les dents se déchaussent et finissent par tomber. Une bouche malade peut également entraîner ou aggraver d'autres pathologies telles que les maladies cardiaques, rénales et respiratoires. Vous devez contrôler régulièrement les dents de votre chiot. Il va progressivement perdre ses dents de lait et doit avoir ses 42 dents définitives à l'âge de 7 mois. Donnez à votre chiot quelque chose à mâchouiller qui agira comme un racloir et contribuera à prévenir l'accumulation de tartre. Les aliments secs et les friandises pour chiens peuvent y contribuer.
Toutefois, ces mesures seules ne suffiront pas à prévenir les maladies dentaires. Les dents de votre chiot doivent être examinées et nettoyées régulièrement par votre vétérinaire. Il existe des dentifrices et des produits de nettoyage dentaires spécialement adaptés aux animaux. Demandez conseil à votre vétérinaire.

4. Soins des yeux et des oreilles

Pendant la séance de soins, vérifiez l'état général de votre chiot, en particulier ses yeux et ses oreilles. La partie autour de la pupille doit être blanche. Les yeux doivent être propres et brillants, sans tâches rouges, ni écoulement abondant ou autre état anormal. Si votre chiot est sujet à de légers écoulements oculaires (votre vétérinaire vous renseignera), essuyez ses yeux tous les jours avec un coton imbibé d'eau tiède et propre pour nettoyer toutes les saletés autour des yeux et enlever toutes les petites sécrétions. Si votre chiot appartient à une race à poil long, vérifiiez ses oreilles au moins une fois par mois car ces chiens sont davantage sujets aux problèmes d'oreille.
Vérifiez le conduit auditif. S'il est sensible au toucher, dégage une odeur nauséabonde ou est rouge, inflammé et chaud, consultez votre vétérinaire. Votre vétérinaire vous dira également si les oreilles de votre chiot nécessitent un nettoyage régulier avec une solution nettoyante spéciale que l'on applique généralement une fois par semaine                                     images-19.jpeg